La 25ème heure à Chartres

dsc_2802-modUne même date pour un événement qui se déroula en simultané dans les 17 villes membres de l’association des Villes Sanctuaires. Une heure en plus, une fois dans l’année : une 25ème heure à exploiter pour des sanctuaires pour la plupart millénaires. C’est ainsi que, dans le cadre de la deuxième édition de cette manifestation, s’est déroulée le 29 octobre une balade commentée nocturne, à travers le centre ville historique de Chartres, sur les traces de Saint Martin.

Cette manifestation très symbolique a été organisée par l’association jacquaire Compostelle28, en partenariat avec la ville de Chartres, l’Office de Tourisme et la cathédrale de Chartres. A 20h00, quelques deux cents personnes sont parties de l’abbaye de St Martin au Val, à la lueur des flambeaux, pour se rendre à la Cathédrale de Chartres. Tout au long du parcours, les pèlerins participants ont pu apprécier, et découvrir le cas échéant, diverses reconstitutions des légendes associées à la vie du saint. Ces parodies, assurées par la ligue d’improvisation de Chartres et de la Dame à la Licorne, ont retracé, avec humour, les scènes de partage du manteau, de guérison et de ressuscitation miraculeuses qui lui sont attribuées. Arrivée à la Cathédrale, une conférence, donnée dans l’église Basse avec chants du Moyen-Âge, a retracé la vie de Saint Martin, ses étapes et faits importants, telle que représentée par les vitraux de la Cathédrale. Le retour dans la nef principale a permis d’assister, une dizaine de minutes, à la répétition de l’oratorio Stella Maris produit en concert le lendemain par la Maîtrise de la cathédrale de Chartres sous la direction de Helge Burggrabe.

Un grand bravo, un grand merci, à l’association Compostelle28 et ses membres bénévoles, pour l’organisation de la balade, l’évocation de la vie exemplaire d’un saint homme et de son message essentiel. Magnifique soirée d’automne, vivante et vibrante de l’esprit de Saint Martin… 

dsc_2807-reduitedsc_2769-reduite dsc_2776-reduite

 

 

 

 

(Plus de photos…).