Rêver et agir pour vivre

Voici un très beau texte de Pablo Neruda, Prix Nobel de Littérature en 1971, lu par Jean-Claude Morchoine à l’issue de l’assemblée générale de l’association 2015 et cité dans son livre “Marche… et le silence te parlera”.

“Il meurt lentement, celui qui devient esclave de l’habitude, refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère, ni risque jamais à changer la couleur de ses vêtements ou qui ne parle jamais à un inconnu. Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves …

Vis maintenant.
Risque toi aujourd’hui.
Agis tout de suite.
Ne te laisse pas mourir maintenant.
Ne te prive pas d’être heureux.”