Le covoiturage, pratique et responsable

Le covoiturage est une pratique de plus en plus populaire qui permet de diminuer significativement le nombre de voitures circulant sur les routes. Les véhicules personnels sont une source d’émission de CO2, entraînant notamment de sérieux problèmes de santé chez les personnes exposées.

Le covoiturage apparaît également comme une réponse aux problèmes de mobilité des personnes, un moyen de protection de l’environnement et de développement durable. Il contribue ainsi à réduire la pollution, à économiser le carburant issu du pétrole, une énergie non renouvelable et permet éventuellement de diminuer les frais de déplacement.

L’association propose que le covoiturage soit régulièrement utilisé pour rejoindre les lieux d’animation, proposés par elle. En effet, outre les aspects écologique et économique, le co-voiturage favorise la rencontre, les échanges, le lien social ; c’est une pratique solidaire conforme à ses objectifs, un service partagé par chacun pour le bien de tous.

Les utilisateurs du service acceptent d’agir sous leur seule et entière responsabilité. L’association ne saurait, en aucun cas être tenue pour responsable de tout dommage que pourrait subir une personne du fait de l’utilisation du présent service, notamment en cas de dommage survenant à l’occasion d’un voyage, de retard ou d’absence d’un conducteur ou d’un passager. Ce service a pour unique objet de mettre en relation des conducteurs et des passagers se déplaçant sur un trajet similaire et désireux de partager leur véhicule.

Modalités du service :

Le besoin de covoiturage peut être déclenché par l’association pour tout déplacement de plusieurs personnes à l’occasion d’un évènement spécifique. Toutefois, l’association suggère que le covoiturage soit mis en oeuvre à l’initiative des personnes dès que l’opportunité se présente. Afin de recenser les besoins, les demandeurs doivent s’inscrire par courriel (contact association).

Sauf cas particulier, afin de permettre l’accueil et la prise en charge des personnes isolées ou nouvelles, un point de rendez-vous sera proposé par l’association. Un responsable de celle-ci assurera le bon déroulement du déplacement. Le regroupement dans les véhicules utilisés pour le covoiturage s’effectuera selon les places disponibles.  

Il est également suggéré que les personnes s’organisent en groupe et prennent l’habitude de se concerter systématiquement pour organiser un déplacement. Dans ce cas, il est convenu que c’est la personne qui propose d’utiliser son véhicule qui doit organiser le service. Les usagers du service s’entendent alors directement entre eux sur toutes les modalités pratiques : lieu de prise en charge, horaires, participation aux frais.

Responsabilité du conducteur :

Le conducteur doit s’assurer que son assurance lui permet de prendre des passagers en covoiturage. Il s’engage à respecter le code de la route. Il garantit également que son permis de conduire est valide et que son véhicule est en parfait état d’usage et d’entretien, que les contrôles de sécurité sont effectués en conformité avec la règlementation, qu’il souscrit un contrat d’assurance pour le véhicule et que ce contrat couvre les passagers transportés. Dans l’hypothèse où le conducteur verrait sa situation modifiée, il s’engage à le déclarer immédiatement.

Responsabilité des passagers :

Les utilisateurs du covoiturage acceptent de prendre toutes les mesures de sécurité, de propreté et de respect des autres utilisateurs qui s’imposent, ainsi que de respecter l’ensemble des règlementations en vigueur. De manière générale, les utilisateurs du co-voiturage se soumettent à une obligation de ponctualité, s’engagent à ne transporter aucune substance illicite ou dangereuse et à adopter en toute circonstance un comportement respectueux et responsable.

Le passager s’engage particulièrement à :

  • respecter la propreté du véhicule dans lequel il est transporté,
  • ne pas gêner le conducteur durant le trajet,
  • être en état de sobriété.

Répartition des frais :

Conformément aux valeurs de solidarité et d’entraide qui caractérisent notre association, l’éventuelle participation aux frais de transport est décidée d’un commun accord par les utilisateurs et le conducteur du véhicule. Aucune obligation de défraiement n’est requise. Toutefois, dans le cadre de déplacements réguliers, il serait justifié que les personnes participent aux frais ou qu’un système par rotation des véhicules soit organisé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.