Balisage du Chemin de Trèves

Borne DSTMLe lundi 20 juin 2016, dans le cadre de la célébration du 1.700e anniversaire de la naissance de Saint Martin, ancien évêque de Tours, Monsieur Bruno Judic, président du Centre Culturel Européen Saint Martin de Tours et Monsieur Philippe Mercier, président de la Communauté de Communes Vallées Loir et Braye, ont procédé à l’inauguration du balisage du chemin de « Tours à Trèves » (Allemagne) entre la gare TGV de Vendôme et la gare SNCF de Saint-Pierre-des-Corps.

Ce chemin, long de 138 kms, traverse des communes liées à des épisodes de l’histoire de Saint Martin, à son culte et ses légendes. Grand voyageur tout au long de sa vie et européen avant l’heure, il naquit en 316 en Pannonie, l’actuelle Hongrie, de parents païens. Élevé à Pavie, en Italie, où son père était militaire, il fut enrôlé dans l’armée romaine à quinze ans. En 337, en garnison à Amiens, en France, il partagea la moitié de son manteau pour la donner à un pauvre mourant de froid. Il eut alors la révélation de la foi et se convertit au christianisme. En 356, il quitta l’armée à Worms, en Allemagne. Il se mit alors au service de Saint Hilaire, évêque de Poitiers, en France, qui le forma. Installé comme ermite près de Poitiers, il fonda l’Abbaye de Ligugé, premier monastère d’Occident. Enlevé par les Tourangeaux qui en firent leur évêque le 4 juillet 371, il créa le monastère de Marmoutier, près de Tours, et fonda les premières églises rurales de la Gaule, tout en sillonnant une partie de l’Europe (Allemagne, Luxembourg, Suisse, Espagne…). Saint Martin mourut le 8 novembre 397 à Candes, et fut enterré le 11 novembre à Tours. Son souvenir est inscrit dans toute l’Europe depuis dix-sept siècles.

Désormais, ce chemin est jalonné par cinquante bornes de pierre frappées du « D – ST – M » (Doyenné de SainT Martin), création de l’artiste Michel Audiard sur commande du Centre Culturel Européen Saint Martin de Tours. « Il s’agit de mettre en valeur tant le patrimoine de Saint Martin que les valeurs auxquelles ce dernier est associé : le partage, la question future des ressources de notre planète », explique Bruno Judic.

Le temps pluvieux n’a pas empêché une cinquantaine de personnes de se retrouver à 9h30 devant l’église de Houssay pour une marche de découverte du chemin et des nouvelles balises. Cette promenade de 8 kms a amené les marcheurs et pèlerins au château de Lavardin, lieu où s’est déroulée la cérémonie d’inauguration en présence de nombreux pèlerins, personnalités locales et de plusieurs membres de Compostelle41. A noter que Jacques Colas a lu un texte rédigé par notre président Jean-Marie Kihm, en route sur le chemin de Saint Martin reliant Szombathely en Hongrie à Tours (2500 kms).

Pour plus de détail, rendez vous sur les sites www.saintmartindetours.eu et www.saintmartin-tours.fr.

IMG_0383IMG_0390IMG_0391