Le bénévolat, un chemin vertueux…

En France, aujourd’hui, notre environnement social, culturel et économique serait bien différent si 1,3 millions d’associations (*) n’intervenaient pas dans le sport, l’éducation, la culture, l’action sociale, l’humanitaire, l’éducation, les loisirs, la défense de l’environnement, des droits, des animaux. L’accueil des sans-abri, des migrants, l’accompagnement scolaire, les visites aux personnes âgées, le soutien aux malades, l’écoute, la distribution de repas aux plus pauvres, l’aide au logement, le développement des jeunes sportifs, le maintien en activité des séniors, dépendent de l’action de 16 millions de personnes (*) membres d’une association.

Les associations se créent pour défendre un intérêt collectif. Elles tentent de réparer les injustices et inégalités, cherchent à défendre une idée, satisfaire un besoin, palier une carence de l’état. Elles sont le moyen d’expression d’une communauté bâtie autour d’un projet, elles tentent de regrouper les énergies, agir et donner du sens à l’action.

La vitalité du tissu associatif est fondamentale pour l’avenir de notre société dite moderne en proie aux difficultés de la surconsommation, de l’épuisement des ressources et du profit au dépend des individus. Nous oublions volontiers que les hommes n’ont progressé depuis plusieurs dizaines de milliers d’années que parce qu’ils ont su coopérer, être solidaires, vivre en harmonie avec leur environnement. Aujourd’hui, seules les associations ont un poids suffisant pour contrer les effets pervers de la mondialisation et porter les valeurs de partage, d’entraide, de justice.

Dans le cadre de leurs activités, les associations utilisent les services de 1,8 millions de salariés (*), ce sont des acteurs importants de la vie économique du pays. Pour autant, 84% de celles-ci ne fonctionnent qu’avec des bénévoles (*). Ceux-ci s’engagent de leur plein gré pour accomplir des actions en direction d’autrui, hors de leur temps familial ou professionnel. Ils sont nécessaires à l’existence et la survie des associations car leur bonne volonté n’a pas de prix.

L’adhésion à une cause ne suffit pas à la faire vivre, la participation active et l’engagement individuel sont nécessaires voire essentiels. La recherche de bénévoles, ainsi que leur fidélisation, est devenue un enjeu stratégique pour les associations car elles ont de plus en plus de mal à trouver des personnes qui peuvent et souhaitent s’investir sur le long terme pour faire fonctionner ces structures, organiser et gérer des actions collectives, ou souhaitent s’impliquer sur des missions ponctuelles qui ne nécessitent pas toujours de compétence spécifique, seulement un peu de temps, une volonté d’aider, de faire grandir.

S’engager dans une association en tant que bénévole est une décision importante. En effet, aujourd’hui, tout va vite, les plannings sont bien remplis. Nous devons performer, nous sommes toujours à la course, même les journées de congés sont chargées. Pourquoi supporter de nouvelles contraintes en faisant du bénévolat ?

En fait, être bénévole est une question de valeur. Le bénévole donne sans chercher à recevoir. Ce don est ce qui distingue le contributeur désintéressé, du salarié, bien sûr, mais également de l’adhérent, du sponsor, etc. Le don est sans doute une des valeurs essentielles pour une société humaine. Une valeur que la société productiviste a sacrifié sur l’autel de la croissance sans fin et du toujours plus de profits.

Les raisons de donner de son temps, et parfois son argent, sont multiples et varient d’une personne à une autre. Néanmoins, de nombreux bénévoles, estimant que la vie les a comblés, désirent rendre service, et, en retour, redonner à la société une partie de ce qu’elle leur a donnée pour rétablir en quelque sorte un certain équilibre. Si nous voulons vivre dans un monde meilleur, il faut que chacun d’entre nous commence par faire sa part, individuellement, en faveur de la communauté. Peu importe ce qui nous pousse dans notre implication, les effets sont les mêmes, ils contribuent à une saine évolution de la société. Nous faisons du bénévolat parce que nous pensons que l’humain est plus fort lorsqu’il s’unit.

Les promesses sont moins nombreuses que les incertitudes. Se lancer dans l’aventure, c’est avant tout se dire que l’on doit faire sa part, devenir acteur et responsable, non plus uniquement consommateur de biens et de services. C’est avoir une idée de ce que l’on peut apporter en restant ouvert à toute découverte. C’est un engagement personnel pour la collectivité qui nécessite de faire de son mieux avec implication et persévérance afin de réussir dans sa tâche pour le bien commun en utilisant ses compétences, et nous en avons tous. Les contraintes deviendront-elles insurmontables, serai-je à la hauteur de la tâche, y trouverai-je du plaisir, ma motivation perdurera t’elle ? La réponse à ces questions viendra en agissant. Ma motivation sera mon moteur pour relever le challenge. Mon chemin sera ce que je veux qu’il soit.

Le bénévolat permet de déployer sa créativité, relever des défis personnels, vivre des expériences nouvelles, améliorer ses connaissances, se découvrir des talents, de nouvelles compétences. Le bénévole apprend à mieux se connaître, à mieux connaître les autres et d’autres milieux. Sa confiance et estime de soi grandit à chaque fois qu’il surmonte une nouvelle difficulté ou acquière une nouvelle compétence. Son activité au sein d’un groupe lui donne la possibilité d’échanger, partager, se faire des amis, de créer des liens, d’éviter la solitude et l’isolement.

Le bénévole, ressource rare et précieuse, retire de son activité satisfaction, considération et respectabilité. Ce qui est certain, c’est qu’il en tire forcément bénéfice. Car son engagement n’est pas seulement synonyme de responsabilité sociale et d’aide pour ses semblables, mais aussi de valorisation et de développement personnel. Le bénévolat n’est donc pas uniquement un don d’énergie, de temps et de soi, c’est également une source d’épanouissement et de bonheur.

Participez à la vie de la cité, faites quelque chose d’utile qui justifie votre existence, faites évoluer votre environnement en vous engageant !

Un bénévole est un militant qui place l’être avant l’avoir…

(*) Données issues de Wikipédia.